Journées Européennes
du Patrimoine 2020

La Maison Jacques Copeau, l’association Pernand-Passionnément, le Foyer Communal, le Cercle sportif Pernand-Vergelesses et l’association des Amis de l’église vous invitent à découvrir un patrimoine reflétant les multiples facettes de l’éducation dans la vie d’un petit village bourguignon : l’école communale bien sûr mais aussi l’école ménagère, le club sportif, la Maison de Jacques Copeau elle-même, abri d’une expérience pédagogique d’importance nationale. Différents parcours, une exposition, une buvette, un atelier pour les enfants : les visiteurs pourront profiter en famille de ces Journées européennes du patrimoine dédiées à l’éducation.

Pour toutes les animations, le lieu de rendez-vous est la Maison Jacques Copeau, 4 rue Jacques Copeau, Pernand-Vergelesses.

 

Journée du Patrimoine 2020

Quelques mots sur les journées du Patrimoine 2020 :

Y avait école, même le dimanche !

Lors des Journées européennes du patrimoine, les 19 et 20 septembre derniers, les associations (Maison Jacques Copeau, Pernand-Passionnément, Foyer Communal, Amis de l’église, CSPV) se sont retrouvées sur le chemin de l’école… « Patrimoine & éducation, apprendre pour la vie! », tel était le thème. La tenue des Guêpes, passée par les comédiens, démontrait qu’à Pernand l’apprentissage ne sort pas d’un encrier mais puise dans la mémoire vive et alerte de ses générations. De l’école communale à l’école ménagère, de l’école de théâtre à l’école du cercle sportif jusqu’au pt’it cathé enseigné par Edi, la cadette de Copeau.

Invités par la Maison Jacques Copeau, les comédiens du conservatoire de Besançon ont fait revivre le temps des colonies de vacances, des élèves en blouse orange du centre ménager, les exercices (et quelques fois les chants à l’église)  des Copiaus et aussi de tous les petits Pernandias qui jouèrent ensemble au hand (ils se reconnaîtront) dans la cours de récré. Sous le préau, l’exposition «L’aventure des Copiaus de 1925 à 1929» a replongé dans ce terreau où le théâtre a pris racine à Pernand, avant de partir en tournée dans les écoles et autres lieux culturels.

Alors que Pernand Passionnément a fait école buissonnière sur le sentier des cabottes au cœur de la forêt, la Maison Copeau s’est animée de visites contées et d’un atelier masque. Car il faut bien l’avouer, le théâtre n’a pas attendu la crise sanitaire pour jouer de ce formidable outil pour raconter des histoires… voire pour grimper au clocher de l’église! Le Bien public a d’ailleurs consacré une page entière (édition du 18 septembre) à ce rendez-vous qui, malgré les circonstances exceptionnelles, a attiré 461 visiteurs. –  Eric Perruchot – 18 décembre 2020