Stage

Saisir ce qui commence

Organisé par Les Chantiers Nomades
Partenaires Maison Jacques Copeau / Pernand-Vergelesses / Région Bourgogne – Franche-Comté

Du 1er au 13 octobre 2018
2 semaines / 84 heures / 2 x 6 jours

Chantier ouvert à 15 artistes (musiciens, comédiens, danseurs) professionnel-les
Avec

  • Jean-Louis Hourdin | comédien et chef de troupe
  • Erik Truffaz | musicien et trompettiste de jazz
  • Caroline Marcadé | danseuse, chorégraphe et metteure en scène
  • Ivan Grinberg | écrivain et metteur en scène

INSCRIPTION

Retrouvez le programme et les modalités d’inscription sur le site des
Chantiers Nomades 

« C’est donc aussi bien, à la fois,
l’histoire du commencement du monde, du commencement de leur assemblée, ou du commencement du récit lui-même (et cela raconte aussi, à l’occasion, qui l’a appris au conteur, et comment il a le don, le droit, ou le devoir de le raconter). »

Jean-Luc Nancy

Et si c’était vrai ?
Mais c’est vrai : nous allons faire les débuts du monde.
Nous allons faire le rêve enfin réalisé du théâtre : inventer dans le temps du chantier, dans le temps de la représentation, l’inéluctable d’une communauté fraternelle ; autrement dit, le théâtre anticiperait une réconciliation obligée entre les humains.
S’il est un temps où le théâtre redevient un art véritable, propriété de la communauté, c’est bien lorsque le monde tangue tant, tangue trop.
Mais qui a osé commencer le récit de nous tous ? Et qui a rassemblé les autres la première fois ?
Est-ce un poète, donc le verbe ?
Est-ce un geste, donc la danse ?
Est-ce un son, donc la musique ?
La poésie possible du chantier serait d’inventer à partir de RIEN « l’émotion » qui, peut-être, a été l’origine de tout : l’émotion de la communauté rassemblée.
Simplement cela.

Jean-Louis Hourdin