Stage

« Per(f)ilmique »

Organisé par Les Chantiers Nomades
Partenaires : Maison Jacques Copeau / Pernand-Vergelesses / Région Bourgogne-Franche-Comté

Du 3 au 14 juillet 2017 
2 semaines / 77 h / 6 et 5 jours

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel-les

Animé par

  • Cyril Teste | metteur en scène
  • Joël Jouanneau | auteur et metteur en scène

Per(f)ilmique

Les recherches menées par le collectif MxM sur la grammaire commune du théâtre et de l’image mènent aujourd’hui naturellement à une convergence idéale du processus, de la forme et du sujet. Electronic City annonçait déjà ce que MxM développe depuis 2011 : la performance filmique, une écriture théâtrale qui s’appuie sur un dispositif cinématographique en temps réel et à vue, en décor naturel ou au plateau. Cette forme performative, en rupture avec l’esthétisme des projets théâtraux du Collectif, injecte dans le temps du cinéma le présent du théâtre, créant ainsi une seule image, éphémère et unique. C’est un nouveau défi artistique et technique, une nouvelle écriture scénique et cinématographique, réalisation formelle de ce qui fonde le travail de MxM : la fictionnalisation du réel. Comme le Dogme95 établissait au cinéma les règles de nouveaux enjeux créatifs, la performance filmique s’identifie par une charte qui démarque son territoire de création :

  1. la performance filmique est une forme théâtrale, performative et cinématographique
  2.  la performance filmique doit être tournée, montée et réalisée en temps réel sous les yeux du public
  3.  la musique et le son doivent être mixés en temps réel
  4. la performance filmique peut se tourner en décors naturels ou sur un plateau de théâtre, de tournage
  5. la performance filmique doit être issue d’un texte théâtral ou d’une adaptation libre d’un texte théâtral
  6. les images préenregistrées ne doivent pas dépasser 5 minutes et sont uniquement utilisées pour des raisons pratiques à la performance filmique
  7. le temps du film correspond au temps du tournage

J’ai demandé à l’écrivain Joël Jouanneau de se prêter au jeu de cette grammaire commune. Nous interrogerons ensemble la frontière entre les écritures théâtrales et cinématographiques et nous poserons les questions du processus d’écriture propre à la performance filmique.

Cyril Teste